•  
  •  



FR
Découvrez ici quelques news, articles ou interviews publiés par notre cabinet-conseil ainsi qu'une liste de questions/réponses pertinentes, que vous soyez entreprise ou candidat/e.
EN
Below you will find some news and articles published by our consulting firm and a list of FAQs & Tips of interest for both companies and candidates.
DE

Nachstehend finden Sie einige Informationen und Publikationen unseres Unternehmens sowie häufig gestellte Fragen/Antworten, interessant für Kunden sowie Kandidaten.


NEWS & PUBLICATIONS

AVIS IMPORTANT AUX CANDIDAT(E)S QUI NOUS ONT CONFIE UN JOUR LEUR DOSSIER PERSONNEL

- Nos 20 ans d'activité professionnelle (1997-2017) sont réjouissants mais il ont eu pour conséquence de recevoir (et de conserver pour celles et ceux à qui nous l'avons proposé) un nombre important de CV;
- Afin de faire de la place dans notre base de données comme dans nos archives papier, nous avons procédé à une importante élimination de dossiers jugés obsolètes (par ex.: dernier contact remontant à plus de 7-8 ans, aucune réponse d'un/e candidat/e suite à une (ou plusieurs) proposition d'opportunité, relance ou demande d'update de notre part,...);
- Tous ces dossiers (reçus à 99% par email) ont été "deletés" de notre base de données et la version papier a été "schradée" en nos bureaux, garantissant ainsi à chacun/e une confidentialité totale jusqu'au bout;
- Toute personne pouvant être concernée par ce tri peut naturellement nous transmettre son dossier updaté dans le cadre d'une candidature spontanée et/ou postuler à l'une de nos offres (selon les règles décrites au chapitre "job opportunities"). Nous vous remercions de votre intérêt, compréhension et confiance.                                                 Lausanne, le 31.01.2018

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
NEWSLETTER 03/2018 (août)

- Après les vacances d'été, c'est "back to work"
- Le changement inquiétant des pôles économiques
image-9104093-vdwc_-_newsletter_2018_03.w640.jpg
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
NEWSLETTER 02/2018

- VIVE L'ETE !
- Les bureaux se vident... un peu, les routes aussi...
- Revue des 6 premiers mois
- Evaluation de la situation économique du moment et
  perspectives pour la 2ème partie 2018
image-9044951-newsletter_vdwc_2018_02.w640.jpg
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
NEWSLETTER 01/2018

- Le printemps sonne à la porte !
- Revue des premiers mois 2018
- Défi primordial actuel de l'économie
  et perspectives pour les prochains mois
>>>> Retrouvez nos intéressantes opportunités
         d'emploi à la rubrique "job opportunities"
Fichier

Newsletter 01/2018

Télécharger fichier
image-8924483-vdwc_-_newsletter_2018_01.w640.jpg
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
NEWSLETTER 02/2017

- Revue de l'année 2017 pour l'économie et
  l'emploi en Suisse et pour VDWC en particulier
- Perspectives et prévisions pour 2018
- JOYEUX NOEL ET BONNE ANNEE 2018 !
Fichier

Newsletter 02/2017

Télécharger fichier
image-placeholder.png
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
INTERVIEW EXCLUSIVE
DANS LE MAGAZINE "ECHANGES INTERNATIONAUX"
CHAMBRE DE COMMERCE INTERNATIONALE (ICC)
Paris, août 2017

A l'occasion de nos 20 ans d'activité professionnelle, retrouvez l'interview exclusive donnée à Pascale Plazanet-Dameron, journaliste indépendante et attitrée du magazine officiel de la Chambre de Commerce Internationale (ICC) basée à Paris
image-8313638-cci_-_photo_page_1.w640.jpg
image-8313641-cci_-_photo_page_2.w640.jpg
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
JOB SPEED NETWORKING 2017, Lausanne

A l'initiative des associations ESSEC et Alumni HEC Lausanne, nous avons répondu positivement à l'invitation faite à notre cabinet-conseil de participer à la journée Job Speed Networking organisée à l'hôtel Alpha Palmiers à Lausanne le 7 avril dernier.

Hors contexte de sélection pure et dure, ces meetings rapides et informels ont permis aux candidat(e)s de faire le difficile exercice de se présenter en quelques minutes à des inconnu(e)s
rompu(e)s aux techniques des interviews et à nous, consultant(e)s, de faire de belles rencontres et de découvrir des personnnalités de talent (avec tout leur savoir-faire et leur savoir-être) qui, nous l'espérons, auront bénéficié de nos conseils et remarques dans ce cadre particulier où régnaient professionnalisme, rigueur et timing mais aussi écoute, convivialité et partage. Merci aux organisateurs/trices et grand bravo aux participant(e)s pour leur enthousiasme et leur énergie.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
NEWSLETTER 01/2017

Le downshifting, ou "ras-le-bol d'être chef-fe !"

Pour privilégier leur qualité de vie, de plus en plus de salariés - et de cadres - refusent un avancement ou lâchent un job à responsabilité. Un choix pas toujours acceptable ou facile à accepter pour un employeur...
Lubie, effet de mode ou trend à long terme ?
image-8011282-vdwc_-_newsletter_2017_01_01.w640.jpg
image-8011285-vdwc_-_newsletter_2017_01_02.w640.jpg
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
ARTICLE PARU DANS LA HARWARD BUSINESS REVIEW AU SUJET DE LA "WORK LIFE BALANCE"
"The 6 things you should never sacrifice for your job - no matter what...."
From Travis Bradberry of Inc., HBR - June 2016

(extraits) The typical workday is long enough as it is, and technology is making it even longer. When you do finally get home from a full day at the office, your mobile phone rings off the hook, and emails drop into your inbox from people who expect immediate responses.

While most people claim to disconnect as soon as they get home, recent research says otherwise. A study conducted by the American Psychological Association found that more than 50% of us chech work email before and after work hours, throughout the weekend, and even when we are sick. Even worse, 44% of us chech work email while on vacation...

...We need to establish boundaries between our personal and professional lives. When we won't, our work, our health, and our personal lives suffer.... The items that follow are yours :

                  1. your health, 2. your family, 3. your sanity, 4. your identity, 5. your contacts and 6. your integrity !

Nos commentaires : work hard, with passion... but think about it ! Certains CEO, patrons de PME/PMI, cadres supérieurs et moyens oublient parfois de penser à eux, pris dans le tourbillon de la vie professionnelle, confrontés à des fins de trimestres stressantes et à des problèmes de toutes sortes tout au long de l'année. Cette réalité ne doit pas nous faire oublier qu'on n'a qu'une vie (du moins sur la Terre) et qu'il faut parfois plus penser à soi (et pas que pour soi d'ailleurs...), avant d'arriver à des situations de "brown out" * ou de "burn out", voire pire. Gérer cela n'est pas un acte de faiblesse, mais au contraire et clairement un acte de management (de soi), pour son bien-être personnel tout d'abord, mais également pour le bien de l'entreprise et de l'entourage familial ! (la newsletter 02/2016 ci-dessous revient d'ailleurs sur ce thème qui est toujours d'une brûlante actualité !).

* "brown out" = désengagement d'un cadre qui ne voit finalement plus de sens à son travail et qui finit par quitter le navire (ou qu'on finit par licencier parce qu'il n'apporte plus à l'entreprise la valeur ajoutée escomptée).

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
NEWSLETTER 02/2016   A LIRE !

"Pensez plus à... vous !"

Il ne s'agit pas ici de faire l'apologie du "moi" ou de l'ego, mais de se repositionner par rapport à soi et à son environnement professionnel et personnel
image-7835601-vdwc_-_newsletter_2016_02_page_1.w640.jpg
image-7835607-vdwc_-_newsletter_2016_02_page_2.w640.jpg
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
NEWSLETTER 01/2016

"La disparition des RH en entreprise est programmée !" Vraiment ?

Cette newsletter aborde deux thèmes : les rumeurs de disparition à terme des RH au sein des entreprises et la situation conjoncturelle actuelle suisse face à l'Europe et à la globalisation. Quid pour les entreprises et les candidat(e)s ?
image-7242833-vdwc - newsletter 2016 02.jpg
image-7242833-vdwc - newsletter 2016 02.jpg
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
PME MAGAZINE, Edition mai 2014

Retrouvez quelques extraits de l'interview que nous avons accordée à PME MAGAZINE, dans l'article intitulé "A 45 ans, c'est déjà fini ?" A partir de cet âge, on ne grimpe plus dans la hiérarchie ? Comment l'éviter ? Auteur de l'article : Tiphaine Bühler, © PME MAGAZINE.

      "Dire qu'on est vieux à 45 ans, c'est idiot. D'ailleurs, on peut être vieux à 25 ans...".         
                                                                                                    Christian von der Weid
image-1600228-94332b1fb9b97316ffff80817f000101.jpg
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
PUBLIREPORTAGE dans le magazine BILAN

Découvrez ci-joint le "pdf" de l'article consacré à notre cabinet-conseil en page 84 de l'édition n° 19/2013 du magazine BILAN et qui a pour titre "Nous recherchons des talents, nous sélectionnons des personnalités...".
Auteur : Christian von der Weid
© VON DER WEID CONSULTING, CH-Lausanne, novembre 2013
image-1600230-146901.jpg
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
PUBLIREPORTAGE dans le journal HR TODAY

Découvrez dans le "pdf" annexé l'interview donnée par notre cabinet-conseil en août 2012 sur le thème "Le recrutement des Top Managers", accompagné de quelques réflexions sur le marché de l'emploi en général et sur notre métier de "chasseurs de têtes" en particulier.
Auteur : Christian von der Weid
© VON DER WEID CONSULTING, CH-Lausanne, août 2013
image-1600232-c48981b5c49699edffff82507f000101.jpg
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
ARTICLE MEDIA : "A propos de CEOs..."

Un résumé d'une présentation publique effectuée au PSE de l'EPFL en janvier 2006 dans le cadre des "Petits déjeuners des PME & Start-up" organisés par le SPECo (Service de la Promotion Economique et du Commerce, canton de Vaud) sur ce thème toujours d'actualité.
Auteur : Christian von der Weid
© VON DER WEID CONSULTING, CH-Lausanne, juillet 2009
Fichier

à propos de CEOs

Télécharger fichier
image-2301977-media 3 à propos de ceos.jpg
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
ARTICLE MEDIA : "Outsourcing RH, mode d'emploi..."

4 facteurs déterminants pour un partenariat réussi entre une entreprise et un cabinet-conseil !
Auteur : Christian von der Weid
© VON DER WEID CONSULTING, CH-Lausanne, août 2007
Fichier

outsourcing RH, mode d'emploi

Télécharger fichier
image-2301976-media 2 outsourcing rh mode demploi.jpg
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
ARTICLE MEDIA : "Ces mythiques chasseurs-de-têtes..."

Article paru dans le journal de la CVCI en juillet 2005 présentant quelques conseils pertinents pour nous aborder et pour dénicher des postes ouverts mais pas forcément publiés par des cabinets-conseil tels que le nôtre.
Auteur : Christian von der Weid
© VON DER WEID CONSULTING, CH-Lausanne, juillet 2005
Fichier

ces mythiques chasseurs-de-têtes

Télécharger fichier
image-2301975-media 1 ces mythiques chasseurs de têtes.jpg


 QUESTIONS-REPONSES AUX ENTREPRISES

  • Pourquoi travailler avec un cabinet-conseil externe?

Un cabinet-conseil reconnu apporte une expertise et des avantages à plusieurs niveaux : la connaissance étendue du monde de l'entreprise, des différents secteurs économiques et du marché de l'emploi (national et international), des méthodologies de recherche, sélection et évaluation éprouvées, l'assurance pour les parties d'un processus neutre, systématique et impartial, la mise en contact avec des candidat(e)s de grande valeur via de solides bases de données et un réseau professionnel/personnel important, la maîtrise des délais et des coûts directs et indirects.

  • Pourquoi travailler plus précisément avec VON DER WEID CONSULTING ?

Cette question en amène immédiatement une de notre part. Que recherchez-vous ? Si vous souhaitez collaborer avec un cabinet-conseil qui vous apporte une expertise professionnelle confirmée dans les principaux secteurs économiques et types de fonction de niveau Senior et Middle Management, une méthodologie de travail éprouvée tant dans la recherche que dans la sélection ou l'évaluation des candidats, la rapidité d'action, la flexibilité, la transparence sur le travail accompli, des garanties de placement et une éthique professionnelle absolue, alors oui, nous sommes votre partenaire potentiel.

  • Comment savoir si l'on est en face d'un cabinet-conseil reconnu et sérieux ?

Bien que récurrente, cette question est cependant légitime et essentielle (autant d'ailleurs pour une société que pour un/e candidat/e). Si la réputation d'un cabinet-conseil se développe année après année par le biais de ses activités et de ses contacts, plusieurs points sont identifiables - avant même toute prise de contact - par la société ou la personne qui aurait un doute. Savez-vous que, en Suisse :

- un cabinet-conseil est une entreprise qui doit être dûment inscrite au registre du commerce (RC) du canton où elle est implantée.

- un cabinet-conseil indépendant doit posséder pour chaque partenaire/consultant une autorisation légale d'exercer le "placement privé"; il existe deux niveaux : une autorisation cantonale pour des placements en Suisse (délivrée par le service de l'emploi du canton d'établissement) et une autorisation fédérale pour des placements de Suisse à l'étranger et vice-versa (délivrée par le SECO).

- un cabinet-conseil doit posséder au moins un bureau officiel et public réservé exclusivement à l'activité du "placement privé", afin de recevoir ses clients et candidats dans un cadre professionnel optimal et afin d'assurer la qualité et l'intégrité des interviews avec les candidat(e)s; à ce sujet, certains éléments peuvent témoigner - du moins partiellement - de la qualité et du niveau de prestations offerts : implantation des bureaux (dans un milieu professionnel ou "à la maison"), taille des bureaux, qualité de l'accueil téléphonique et personnel, qualité du mobilier, lieu de l'interview,... ).

- la recherche d'informations (bouche-à-oreille, site internet, parutions ou publications diverses) quant à la qualité/réputation du cabinet, quant à la formation et au parcours professionnel de ses dirigeants et consultants et quant à l'appartenance à des associations professionnelles vous apportera également de précieuses informations complémentaires.

VON DER WEID CONSULTING est une société dûment enregistrée au RC du canton de Vaud. Notre cabinet-conseil possède l'autorisation d'exercer le placement privé du SECO et du Service Cantonal de l'Emploi du Canton de Vaud. Il a fêté ses 20 ans d'existence en 2017 et il fait partie de nombreuses associations professionnelles et chambres de commerce (par ex. CVCI, Centre patronal vaudois, bureaux des développements économiques cantonaux,...). Il collabore en outre avec tous les cabinets d'outplacement reconnus.



QUESTIONS-REPONSES AUX CANDIDAT(E)S

  • Comment trouver des noms de cabinets-conseil sérieux ?

Depuis Internet et le développement des moteurs de recherche et sites spécialisés, nous trouver est bien plus facile qu'auparavant. Tapez des mots-clé tels que conseils en entreprise, recrutement, Executive Search ou directement un titre de poste. Renseignez-vous également auprès de collègues et d'amis, car rien ne vaut le bouche-à-oreille et l'échange personnel d'informations.

  • Comment entrer en contact avec un cabinet-conseil ?

Par téléphone, courrier postal ou email. Un cabinet sérieux répondra toujours à votre prise de contact, même s'il n'a rien à vous proposer. Par contre, libre à lui ensuite de vous proposer ou non de conserver votre dossier. Rien ne vous empêche de le recontacter dans quelque temps. Enfin, oubliez ceux qui ne vous répondent pas !

  • Qu'est-ce qu'un dossier personnel complet ?

Pour un recruteur professionnel, un dossier complet est composé d'une lettre de motivation (1 page), d'un CV (1 à 2 pages maximum !) et des copies des certificats de travail et de formation.

  • Faut-il toujours envoyer un dossier complet ?

En réponse à une annonce et si cela est demandé (c'est la cas de notre cabinet) : oui, toujours, car vous faites gagner du temps au consultant qui en aura de toute façon besoin pour faire une première analyse complète de votre dossier. En offre spontanée, il faut au minimum une lettre de motivation et un CV, les certificats pouvant être envoyés plus tard en cas d'intérêt. Attention cependant aux documents scannés qui posent parfois problème lors d'envoi par email. Solution : les zipper ou les envoyer dans un second temps par fax ou par poste.

  • Faut-il écrire une lettre manuscrite ?

Oui, si cela est explicitement demandé; sinon, ou si l'on a vraiment une très mauvaise écriture, mieux vaut envoyer une lettre informatisée, corrigée et relue, sans faute d'orthographe ou de synthaxe et, le cas échéant, dans la langue demandée.

  • Faut-il joindre une photo ?

Oui, si elle est demandée. Mais dans tous les cas, si vous joignez une photo, celle-ci doit être irréprochable et professionnelle (attention à l'habillement, au look personnel et à l'arrière-plan). En effet, face aux préjugés humains (on en a tous), l'image positive que l'on croit transmettre de soi peut être perçue négativement par celui/celle qui la reçoit; il faut donc être prudent avec cet élément qui reste très subjectif. L'avantage de la photo réside également dans le fait que le recruteur peut mettre (ou remettre) un visage sur un CV; elle peut donc contribuer à humaniser/personnaliser le CV.

  • Quelle doit être la longueur d'un CV ?

Notre réponse est claire : un CV moderne, attractif et respectueux du lecteur est de 1 à 2 pages A4. Argumenter qu'une vie professionnelle bien remplie ne peut pas tenir sur 2 pages est faux; cela met juste à mal vos capacités de synthèse. Plus que sa longueur, c'est son contenu, sa présentation et sa capacité à aller à l'essentiel qui retiendra notre intérêt. Bien rédiger son CV, c'est un vrai travail !

  • Quels sont les éléments incontournables d'un CV ?

Un CV "au goût du jour" se compose de plusieurs rubriques. Nous présentons ici l'ordre qui nous plaît le plus : 1. en en-tête : nom, prénom, adresse et données personnelles, 2. expérience professionnelle (veillez à une chronologie claire : dates, société X, fonctions), 3. formation (allez à l'essentiel - niveau atteint et formation en cours par ex.), 4. connaissances linguistiques et IT, 5. divers (loisirs, intérêts particuliers, membre d'association, etc...). S'ils ne sont pas mentionnés dans la lettre de motivation, on y ajoutera les objectifs professionnels (que voulez-vous faire, secteur, fonction, etc...). Si vous mentionnez des références, il faut que ces personnes soient au courant de vos démarches, car elles risquent d'être contactées par le cabinet ou le futur employeur.

De plus, ayez toujours à l'esprit les points suivants :

1. pour savoir si votre CV est attrayant (forme et fond), mettez-vous à la place du lecteur/recruteur et faites-le relire par une ou deux personnes de confiance.

2. vous-même, préféreriez-vous lire 30 CV à 1 page ou 30 CV à 3 ou 5 pages chacun ?

3. un recruteur expérimenté va à l'essentiel et sait lire entre les lignes; si votre CV l'intéresse, il ne manquera pas de vous demander des informations complémentaires.

4. soyez honnête sur vos connaissances réelles (ex.: langues et IT), car si un recruteur a un doute sur un des éléments du CV, c'est ensuite tout le profil de la personne qui sera mis en doute.



image-7207948-vzcbbwtstpsktrnwwahm.jpg